À plusieurs reprises, j’ai pensé aux frères Wright durant cette phase d’élaboration. En faisant voler le premier avion, ils ouvraient un nouvel espace des possibles. Avec l’équipe d’experts sensoriels qui constitue l’atelier Résonances, nous avons façonné un blason des temps modernes : un objet multi sensoriel qui exprime l’essence d’une personne (morale ou physique), d’une relation, d’un produit, d’un lieu.

Orchestration

Durant plusieurs mois, nous avons développé, le premier Portrait de sens, en choisissant comme sujet Résonances. Puisque nous revendiquons la capacité de faire ressentir l’impalbable, il devenait évident d’appliquer ce principe à notre vision : relier l’intelligible et le sensible, transmettre du sens, par les sens. La mise sur orbite de cette «fusée relationnelle» s’est faite autour de convictions partagées.

Et d’un dévoilement progressif de l’objet : une coque en cuir rigide, qui suscite la curiosité du receveur, puis un écrin noir laqué qui renforce le mystère, enfin une sphère en bois, évidée, qui fait entrer au cœur de notre vision.

Voici comment se présente le Portrait de sens appliqué à l’entreprise Résonances :

Matériaux sensés

L’atelier a travaillé exclusivement avec des composants nobles, d’origine animale (cuir, soie naturelle), végétale (le bois de bubinga) ou minérale (la dalle olfactive qui répand la fragrance spécialement créée pour Résonances, fragrance qui infuse le palet aux deux chocolats placé au fond de la sphère).

Place au lien

Désormais, l’objet imaginé existe. Comme tout rêve intense, son dévoilement s’effectue dans le lien intime, de personne à personne — vous peut-être ? L’objet du Portrait est bien d’être ressenti, par les cinq sens. C’est la matérialisation d’une vision, d’un esprit, d’un «souffle» qui demande à être expérimenté, dans le réel.

Si vous souhaitez faire partie des pionniers qui entrent dans ce nouvel espace, contactez-nous.